CHAPITRE 10 SYSTÈME D'ENCHÈRES

 

Retour au plan
Retour à Standard américain de base
Suite à Surenchère

 

 

 

Voyons maintenant un système plus nuancé, plus conforme à celui que vous utiliserez dans un club de bridge ou même, selon le type de joueurs, lors d'une partie chez des amis ou sur internet !

Les enchères constituent bien un système. Une langue ne consiste pas en une somme de signifiants, mais une vision cohérente dans le but de communiquer. Ainsi, ce qu'on appelle communément "les enchères" doit provenir d'une vision d'ensemble dont le but ultime consiste à atteindre le meilleur contrat ; les deux buts immédiats résident dans l'échange d'informations pertinentes avec son partenaire et dans le fait de nuire le plus possible aux adversaires. Le partenaire doit pouvoir effectuer ses enchères en se fondant sur l'information la plus adéquate possible. Cependant, il importe de livrer de l'information seulement dans la mesure où elle est plus utile au partenaire qu'aux adversaires. Des notions capitales découlent immédiatement de cette visée globale : la position de l'enchère, le capitanat, l'impérativité, pour ne mentionner que les plus fondamentales.

 

10.1 Position de l'enchère
10.2 Capitanat
10.3
Impérativité, ou degré de force de l'enchère
10.4
Ouverture normale : les trois priorités
10.5
Ouverture à un en mineure
10.6
Ouverture à un en majeure
10.7
Ouverture à 1SA
10.8
Vue d'ensemble sur les contres
10.9
2 trèfles ; interférence adversaire après l'ouverture de 2 trèfles
10.10
2 carreaux
10.11
2 en majeure
10.12
2SA
10.13
Barrage à 3 en couleur
10.14
3SA
10.15
Ouverture au niveau de 4 et plus

 

Retour au plan
Retour à Standard américain de base
Suite à Surenchère