10.13 L'OUVERTURE DE BARRAGE de 3 EN COULEUR

 

 

Retour au plan
Retour à Système d'enchère
Suite à Ouverture de 3SA

 

On suivra ici tout ce que contiennent les parfaits petits manuels sur les barrages, qui est substantiellement pareil partout.

Une seule présision m'apparaît importante sur les barrages à 3 en couleur qui ne constitue pas un traitement ou une enchère artificielle. Cette précision m'a été donnée par Jean Latraverse, directeur renommé et excellent joueur. Le 17 octobre 2007, au Mirage, je tiens, rapporté de mémoire, xx RDd9xxx xx xx. Nous sommes NV contre NV. Après deux passes, j'ouvre de 3. Contré à ma gauche, suivi de 3 passes. Moins 3, pour un trou de -500. Jean Latraverse me rappelle une anecdote : " Il y a plusieurs décennies, une dame Bégin, excellente bridgeuse, me signale que la main de barrage 7222 où les doubletons sont sans valeur, est la pire main qu'on puisse avoir." Conseil judicieux. Je n'avais jamais réfléchi à ce cas particulier. Que ferait-il avec cette main ? Il demanderait 2 de la couleur ? " Non, je passerais." Merci, Jean Latraverse.

Cependant, on peut employer 3 comme montrant une mineure solide (ARDxxxx), ce qui a pour avantage de permettre au côté protégé de recevoir l'entame. Si bien qu'avec un barrage à , on ouvre de 1, et alors, analogiquement à la répétition de sa mineure par le répondant, laquelle, sur l'ouverture en majeure, constitue le seul cas qui ne soit pas impératif de manche ( v.g. : 1 - 2 - 2 - 3 ), ainsi le fait de répéter deux fois ses piques après une réponse 2/1 indique ce genre de main. Soit, par exemple, 1 - 2 - 2 - 3 - 3, non impératif. Mais encore une fois, c'est là affaire de style.

Les joueurs de style Précision (ou de Jab, système joué par l'auteur de ces lignes) ont ici un avantage. Comme une des significations possibles de l'ouverture à 2 réside dans le barrage à trèfle, l'ouverture à 3 peut être employée pour désigner une couleur solide (une des quatre couleurs, pas seulement une mineure ni seulement du trèfle - l'alerte doit être claire là-dessus). L'avantage est triple : on ne sacrifie pas 3 pour cela ; le contrat est joué du bon côté ; enfin, la main n'a pas à être limitée à une couleur solide, puisque 3 n'est pas, comme l'est 3SA, une enchère pratiquement finale. Ouverture impérative pour les adeptes de système de type Précision, elle peut être chargée de tous les extras possibles en plus de la couleur septième solide quelque part.

Signalons ce qui me semble être la meilleure défense contre un barrage en couleur au niveau de 3. Je la tiens de Reese, lequel recommande un amalgame de Fishbein et de Weiss. Résumons-le ici. L'idée de Reese consiste en ce que souvent, la pénalité s'avèrera plus profitable, mais en même temps, 3SA remportera possiblement le plus de points de match. Pourtant, je dois garder l'option de faire un contre d'appel. C'est ce dilemme apparent que Reese veut résoudre. Les contres montreront donc une main de 16 à 18 points balancés, que le partenaire passera ou convertira à 3SA. L'équivalent du contre d'appel s'effectue de la façon suivante : sur 3 , la surenchère d'appel est 3 , libérant en passant la place pour des contrats de 3 ou 3. Sur les autres couleurs, l'appel se fait par 3SA. On comprend que 3SA n'est jamais perdu, non plus, et c'est là la beauté du système de Reese : offrir plus facilement la possibilité de pénaliser le barrage.

Retour au plan
Retour à Système d'enchère
Suite à Ouverture de 3SA