CHAPITRE 25 QUELQUES SYSTÈMES

 

  

Retour au plan
Retour nature des systèmes
Suite à Anecdotes

 

QUELQUES SYSTÈMES

 

J’inscris ici bientôt un système que je nomme M45 (il permet d’ouvrir au niveau 1 en majeure quatrième et cinquième sans ambiguïté sur le nombre de cartes dans la majeure).

 Soit deux variantes : la variante  classique et la variante Marché Central


Vous êtes invités à décrire un système complet. Des exemples de donnes seraient  appréciés.

 

Les traitements aussi. Attention cependant, plusieurs chapitres ou parties de chapitre contiennent plusieurs traitements. Vérifier si le traitement  se trouve sur le site. De toute  manière, s’il s’agit d’un autre point de vue, votre publication m’apparait intéressante. 

                                                                  M45 CLASSIQUE


OBECTIFS GÉNÉRAUX AUX DEUX VARIANTES

1 Ouvrir à un en majeure avec 4 cartes et 5 cartes mais sans ambiguïté
2 Élaborer la précision des enchères par exclusion implicite
3 Concevoir un système aussi embêtant que possible pour les adversaires

 OBJECTIF SPÉCIFIQUE À LA VARIANTE CLASSIQUE  : Maximiser la séquence 1Tr -1K, d'où des enchères très précises dans les autres réponses

SIGLES : M: majeure  m: mineure  P: pique C: coeur  K: carreau  T: trèfle  D: dame  d: dix  p.j.: pour jouer F: forcing   FM: forcing de manche  c: carte   coul; couleur  br: barrage   O: ouvreur   R: répondant   r: relai

1T: 12+, artificiel. S'il y a M à 5, elle est ici.Peut avoir 5-4 en M.



1K: 12-21, au plus 3 c. dans chaque M
1M: 12-21 M 4' Peut avoir une m 5+
1SA 12-15. Pas de transfert (1K - 1banane -1SA : 16-19: 1T - banane - 1SA: 21-21 ; Lebensohl slow)
2Tr: 12-15, 6 t (2K demande la force: 2M (4 c.dans une M, force à préciser ; 2SA: 12-13 ; 3Tr: 14-15)
2K: br. à K
2M: br. dans cette M
2SA: br. soit dans les 2M ou les 2m
3SA: 6-6 en m, 6 à 9 points

1T - 1K:  Vaut pour toutes les rép, excepté celles qui suivent
r général

     - 1M: 4-7 points, 5 c.

     - 1SA: Art. FM  

Dans toutes les rép de 4-7, les points doivent être essentiellement dans la coul annoncée

     - 2coul: 4-7 points, 6 c.

     - 3coul:4-7 points, 7 c.

1K: 12-21, au plus 3 c. dans chaque M. Au moins 4 K ; peut avoir 4+- 4+ en m  ; peut avoir  16-19 balancé
  
      - M: 6+ et  5 c. dans cette M
      - 1SA : 6 à 10- peut avoir une M à 4
      - 2SA: 10+ à 11 peut avoir une M à 4
      - 2T: artif., fit à K, 6+  Avantage: l'ouvreur peut revenir à 2K avec 12-15, demander 2SA avec 16-17, etc.
      - 2K: artif. FM  J'accorde volontiers qu'on gage "ordinaire": 2T fort et 2K bar.

1M : 12-21, 4 c.dans la M. si c'est C, peut avoir 4P.  Traitement "2/1" avec 1SA F, etc. Peut avoir  une m 5' 
1SA: 12-15. Pas  de transfert. Stayman artif. (donc 1SA -2SA: m 5-5) 1SA - 3M: fragment 54m et 3c. dans la M
2T: 12-15,  6t   r à 2K: 2M: 4 c. dans la M, force à préciser ; 2SA:12-13 ; 3T: 14-15
2K: br à K
2M:br dans la M
2SA: br 5-5 M ou m
3coul: br  7 c.
3SA: 6-6 m. maximum 10-

1T  -  1K
1M: 12-21, 5 c. traitement 2/1 (n'exclue pas 4 de l'autre majeure)
1SA: 20-21Peut avoir M à 5 (Puppet)
2T: 22+, artif.
2K 12-21, 5t4k ou 5k4t ou 5-5 m
2C: 12-21, 1444 ou 04(54) Si l'ouvreur a les a 2 majeures 4-4, il ne peut manquer le fit. Il ouvre à 1C, et si le partenaire ne demande  pas 1P, pas de problème de fit en majeure,
2P: 12-21 4144 ou 40 (54)  Si bien qu'avec  un tricolore, il y a forcément un singleton en majeure. Le plus simple m'apparait de nommer la majeure  au niveau de 2,  identifiant le tricolore
2SA 5-5 M  12+
 ----

M45 MARCHÉ CENTRAL

Cette version comporte, après l'ouverture à 1T, des réponses plus près des couleurs annoncées. Plus près de tout le monde. D'où le nom de cette variante.


Le reste de cette variante est proche de la première, certains éléments étant identiques. Mais elle est plus  expliquée, comporte des développements.

Ce sont, depuis toujours, deux  postures d'explications. Par exemple dans le théâtre japonais, le Nô, plus classique, est plus dépouillé, plus "noble" ; le Kabuki  utilise un décor plus varié et traite d'aspects plus romantiques et plus apparentés aux drames populaires.


1T : 12+ , illimité, artificiel. Si M5’, c‘est ici. (après 1T –1K ou1M, 1SA : 20-21)

1K : 12-21, au plus 3 c dans chaque M

1M : 12-21 : majeure 4’

1SA : 12-15  Pas de transfert  (1K-banane-1SA :16-19; 1T-1 banane -1SA : 20-21)

2T : 12-15 six trèfles (2K demande la force : 2SA 12-13 ; 3T : 14-15 ; idem pour 16-19  sur 1K)

2K : barrage dans les deux majeures, 5-5.

2M : barrage dans la majeure

2SA : barrage dans les deux mineures, 5-5

3Coul Barrage

3SA : 6-6 m, 6-9

1T –1K : 05 ou 12+, artif.

     – 1M : 5 c, 6-11

     – 1SA : 6-9. Peut avoir M 4’.   
      
     – 2T : artif. FM 

     – 2K : 6+K 12-21

     – 2C : 5-5 en M 12-15

     – 2P : 5-5 en M 16-21

     – 2SA : 10-11

     – 3coul. : 5431, FM, 5-4 en m, 3 de la M gagée. (« fragment »)


1T –  1M (5 c en M)
– r   passerait la plupart du temps avec 0-5. Mais il appuiera avec fit et 4-5 points. On peut concevoir un saut avec fit (98762 RV 654 654).

      –  Toute autre réponse prouve 12+, FM.

1T –  1K
2T :   fort, 22+, artif. 0,021 % de probabilité. Dans une partie, 5,04 %, Pourquoi alors lui réserver une ouverture spécifique ! Mieux vaut consacrer les ouvertures à des enchères plus précises, aux inférences pour d’autres enchères. Une enchère vaut aussi quand nous ne la gageons pas – précisant d’autres enchères par inférence implicite.

 ENTRE CROCHETS, PARTIE COMPLIQUÉE DE M45. OMETTRE CETTE PARTIE POUR LES PARTENAIRES QUI VOUDRAIENT COMMENCER À JOUER CE SYSTÈME AVEC MOI.

 [ Ex. :

1T – 1K
1P – 2K [ donc FM, au moins 5 c. à K)
 2C (=r) – 2P (donc, 5 carreaux et 4 piques)
2SA (=r) 3T 1 dans la plus basse, soit 4351 ou 4261. La main ne peut être 5440, car alors le R aurait sauté dans son absence,
              soit, au lieu de 2Pi, 4T (4450).
3K (r+ 1) J’ai assez de renseignements. Que tu sois 4351 ou 4261 (ou même 4170 !), la structure de ma main et sa force ont
             assez d’info sur ta distribution). Donc, par r+1, deuxième ordre de demande : tes contrôles ?
     – 3P (Un degré de plus que le 1’ degré (0-3). Donc 4 contrôles. Notons que dans les casoù la séquence n'est impérative de
             manche, le premier degré de réponse des contrôles serait 0-2. 
4T : demande après les contrôles : demande polonaise : quels sont tes honneurs majeurs à carreau ?
    – 4P : RK ou ADK [Étapes :ARD ou rien ; D ou AR ; R ou AD ; A ou RD]
6K par O ]

1K : Cette donne est ou bien balancée de 16-19, ou 4+K, 12-21

1K – 1SA : 6-9

       – 1M : 5 c dans la M (O ne peut avoir 4 en M car l’ouvreur ne peut avoir 4 en M dans cette séquence)

      – 2T : artif FM

     –  2K : 5 K et plus, 10+.

     – 2SA : 10-11

     – saut :br

1M : 1C n’exclut pas 4 piques ; 1P exclut 4 cœurs    2/1 FM .

D’où R 1SA artif et F.

2 de la majeure = 8-9 points ( :constructif) Bergen modifié : 10+ ; 2P = fit (donc 4+c) et 4 piques ; 3m = cette min 4’ + fit

1SA : 12-15.  cousin du br. Pas de transfert. L’expérience montre l’utilité de cette pratique.

Mais transfert seulement sur 1SA X : 1SA (X) – XX 
2T – P : 6 trèfles
            – 2K : 5-5 en M
           – 2M : 5 de cette majeure et une m 5’
          – 2SA : 5-5 m, invite ( alors que 2SA directement 5-5 m, mais barrage)
 
   Toute réponse autre que XX est un transfert.

1SA – 2T : Stayman artif. (pas nécessairement majeure à 4) ; inférence : 1SA –2SA : 5-5 en m
1SA – 2Tr
2K : pas de M, 12-13 2SA : pas de M, 14-15
        Idem pour 16-19 : 1K – 2K
        2SA : 16-17 3SA : 18-19
       Ou : 1K – 1M 1SA – 2T 2K :16-17 2SA 18-19

1SA – (2coul) – Lebensohl slow

Cuebids Astro : 1SA : 5-5 en M ; 2 dans leur plus basse : 46 ailleurs, 6 dans la plus basse – et inversement. Ex : enchères adversaires : 1T 1P (Astro : 1SA : 5K-5C ; 2T : 6K4C : 2Pi : 6C4K)

Contre 1SA, je te suggère DONT ou MECWEL (X : m ou  les 2M ; 2M est cette M ; 2m: cette m 5' et une M 5')
contre 1SA 11-14, Cappelletti, où X est pénalité. Sur intervention en couleur après notre ouverture à 1SA, une R en coul, est naturelle (pas de transfert). Ex. : 1SA – (2K) – 2Co =5+ cœurs, naturel.

 La cyclica:  C’est Carlo Pisano qui m’a montré ça. J’ai joué la Cyclica avec Jean Katalan et Michèle Vincent. Résultats clairement positifs.

  [Après l’ouverture adv] montre des 5-5, mais distingue 4-5 perdantes de 6-7 perdantes (mais avec les nuances de Becker Père ¬¬– Père et fils, deux experts. Il veut augmenter chances de jouer à 2 en majeure.  Donc , la variante Becker : le cuebid de la m montre toujours 5 piques et x 5'. Le R, sans  fit à P, gage sa plus basse couleur à 3cartes.

Alors qu'en Cyclica classique, 1T-3T montrent les 2 M.

Un tableau donnera une idée plus claire  de la cyclica.

                                          


ouv. adv.

cyclica

couleurs indiquées

ouv. adv.

cyclica

couleurs indiquées

6-7 perdantes

1♣   - 2♥

   ♥   et   ♠

1♦  -   2♠

   ♠  et   ♣ 


1♣  - 2♠   


   

   ♠   et    ♦

       



 1♦  -  3♣

  ♣   et  ♥


 

1♥  - 2♠

 

 

♠ et une mineure

1♥  - 3♣

  ♣   et  ♦


1♠  - 2♥

 ♥  peut-être 1 mineure

1♠  - 3♣

 

    ♣   et  ♦

4-5 perdantes

1 ♣   -  2♣

   

♠  et   x

 

1♦  -   2♦


  ♠  et  x


1♣   -  2SA

  

♦  et  ♥

1♦  -   2SA


♥   et  ♣

Principe pour 6-7 perdantes : cette couleur et la couleur au-dessus. ; 4-5 perdantes : cuebid  ou 1min - 2SA

LES RÉPONSES À 1♦ SONT EXACTEMENT LES MÊMES SUR 1MAJ. Elles ne seront donc pas répétées.


Dxx = 3 perdantes ; Ddx : 2 perdantes

Signaux inversés de compte et d’attitude : petit appelle.

Mais en tenant compte du retour pour une coupe.

Ex. : Les enchères adv :
1P                           2T     

3T                         4Pi

Tu es l’entame avec la main suivante : 63 A832 543 AV82. Le partenaire a au plus 1 trèfle. Donc AT, T coupé. Tu veux qu’il revienne C pour une deuxième coupe et la chute du contrat. Donc, retour dans ta plus haute (VT) pour indiquer le niveau de retour que tu veux. Si tu avais AK, tu reviendrais du 2T. Lavinthal – du nom du type qui a inventé ça.

1M – (intervention adv 2SA, mineures 5-5) – 3 de la M, 6 à 10-. 3Tr : fit, limite et mieux
                                                                         3P, pas forcing ; 3K : 5P, limite et mieux.
    
Entendu que si c’est la M de l’ouvreur, la R en m correspondante peut n’être que 4’. Mais, évidemment, si l’ouverture est 1Tr,  3m montre tjrs 5 c. L’idée, c’est d’utiliser les m qui, dans cette séquence, sont par nature artificielles.




---


                                                                                        PRÉCISION JAB

Nous sommes le 6 décembre 2021. Je viens de nettoyer Précision Jab de ces complications. Je crois l'avoir ainsi rendu plus attrayant et aussi plus efficace.

1♣ précision, soit 16+, toute distribution.


Autres ouvertures  au niveau de 1 : 10 À 15 : entrer dans les enchères avec le minimum afin de donner un jab en partant aux adversaires.

 

1♦ : 10-15, Soit un des items suivants ou une combinaison de deux ou les trois à la fois  (= 4450) : 5 carreaux, une ou deux majeures quatrièmes.

 1Maj : 5 cartes, 10-15 points.

 

1SA : 12-15. Ce qui est beaucoup plus naturel à Jab que le 14-17. En effet, 12-15, par inférence, permet la précision de l’ouverture à 1♦.  Symétriquement, le contenu de l'ouerture à 1K, par inférence, précise l'ouverture de 1SA, qui nie maintenant une majeure à 4 sinon dans une séquence 4(333). Cette couleur quatrième peut aussi être en mineure. Bref, 1SA
représente une main parfaitement carrée.

2♣ : Le vrai 2♣ du Précision : 6 trèfles et plus avec possiblement une majeure quatrième.10-15 points.

2♦: les deux majeures 5-5, 8 à 11 points ;  les 5-5 plus forts seront décrits plus loin. Variante : on pourrait concevoir 2K 
      comme barrage. Ou pour les 4405, comme en Précision classique.

2Maj : Barrage. Loi de 500 (devant aucune aide du partenaire, le contrat contré chute au plus de 500). 2SA demande de l’info.  Une réponse de 3min est pour jouer.

2SA : 5-5 en mineures, 6-7 perdantes

3♣ : 5-5 en mineures, 4-5 perdantes.

3 autre couleur : barrage

 3SA : 6-6 en mineures, peu de points

 

1♣ et les diverses réponses

1♣      1♦  0-8, toute distribution, ou (4441) 9+
1♥ : soit 5 cœurs, ou 5 cœurs et une autre couleur, soit 20+ balancé Sur cette enchère, le répondant gage 1♠, relai, pour connaitre la distribution ambiguë de l’ouvreur.

Soit :   1♣        1♦
            1♥        1♠
           1SA : 20-21 (2SA montrerait 22-23). Il est arrivé quelquefois que l'ouverture standard de  2SA chute de 1 alors que 
           nous faisons 1SA. J'ai tiré cette séquence du Power Precision de Sontag il y a plusieurs années. Efficace !

Cependant, sur ce 1♥, le répondant a d’autres options de réponses. Soit :1SA. Cette réponse annonce un barrage. Sur le relai à 2♣ de l'ouvreur, le répondant annonce sa longue et passe si c'était trèfle. Il faut cependant que la main du répondant contienne peu  de points - voire aucun  point- afin  de ne pas perdre une manche.  L'autre réponse différente de 1♠ exprime l'impossible négatif :un saut après ce 1♥ est le singleton du tricolore FM (2SA pour 4144). Exemples :

1♣        1♦

1♥        2♠     :  1444, 9+


1♣        1♦

1♥        2SA  : 4144, 9+


Si l'ouvreur gage 1SA au lieu de 1♥, il montre16-19 balancé.


Considérons maintenant les mains FM, soit de 9 points et plus et non-tricolores.

Et d'abord, les mains carrées, sans couleur cinquième.
La réponse est 1♠.

1♣                                          1♠ : Cette séquence exprimera les mains carrées.
                                                     
1♣                                          1♠
1SA                                        2♣ : le répondant a 9+ points mais pas de majeure
                                               2♦  : le répondant a 9+ points et les 2 majeures
                                               2maj : le répondant a 9+ points et seulement cette majeure

L'ouvreur gage en conséquence. 2SA demanderait les contrôles du répondant (0-2,3,4...).


 Et maintenant, les mains FM avec une longue au moins cinquième.           

1♣                  Réponse positive contenant une longue 5+. Toutes les réponses positives sans interférence seront des transferts. L’objectif, c’est que ce soit la grosse main qui reçoive l’entame. Mais cela n’est pas avéré sur la réponse de 1♠,  main carrée, transfert à 1SA, et que la suite des enchères montre un contrat à pique. Ce sera alorsla main faible qui jouera la main. Mais c'est une rareté statistique. On comprend aussi que les réponses par transfert recèlent l’avantage de permettre l’exploration des mains combinées à un plus bas niveau. Cela sera plus clair bientôt.

Nous avons donc placé avec une bonne précision les réponses de 1♦. Les mains carrées  aussi. Nous verrons plus loin le cas particulier des bicolores 5-5. Il ne reste qu'à décrire les mains avec une couleur à 5+, FM. Ces exclusions permettront, par inférence négative, une précision satisfaisante par les enchères naturelles.

1♣                  1♥ : 5 piques et plus, 9+, forcing de manche ( =FM) Dans l’ancienne forme du système, le relai indiquait le fit. C’est une perte d’espace. Le principe dans le système rénové consiste à ce que l’ouvreur à 1♣ suivi d’une réponse positive consiste à relayer. DE TOUTE FAÇON, CAR L’OUVREUR PRENDRA FINALEMENT UNE DÉCISION. AINSI, LES ADVERSAIRES CONNAITRONT MOINS NOS MAINS COMBINÉES PUISQUE C’EST SEULEMENT LA MAIN DU RÉPONDANT QUI EST DÉCRITE. UN DEUXIÈME AVANTAGE MAJEURE DE CE PROCESSUS CONSISTE DANS LA DESCRIPTION EFFICACE DE LA MAIN DU RÉPONDANT À UN PLUS BAS NIVEAU.


1♣                                 1♥ : 5 piques
1♠ relai                         1SA: pas de quatrième. Un unicolore
2♣ relai : contrôles ?
2Pi montrerait le fit à pique. Ce sur quoi le  répondant donnerait ses contrôles. 

Suivra éventuellement une demande polonaise (expliqué  plus loin)                
                                     
                                              

1♣                                          1SA: transfert à trèfle. 5 trèfles et plus.

1♣                                          2♣ : transfert à carreau. 5 carreaux et plus.

1♣                                               2♦ : 5 coeurs
relai à 2♥                                   réponses naturelles


Voyons maintenant les mains 5+-4        

  

1♣                                          1SA: transfert à trèfle. 5 trèfles et plus.

2♣                                          2♠: 4 piques
2SA relai                               Enchères naturelles, sauf qu'un saut dans cette couleur montrait une absence, et donc un  5440.

Soit :    1♣                       1SA
             2♣                       2♠
             2SA                    4♥ :  4045 (4♦, soit 4405, n'aurait pas de sens puisque le répondant aurait d'abord monté ses 4 coeurs 
                                                 avant ses 4 piques). Si bien que, sur 2SA, le répondant, en demandant une des autres couleurs au niveau de 3, ne montre que 3 cartes ( évidemment 3♣ indiquerait 6 trèfles).                                                         


Voyons maintenant les bicolores 5-5 et mieux

1♣                  2♥ 5 cœurs et une autre couleur cinquième. 2♠ (relai) 2SA : 5-5 en majeures 3Min : 5 cœurs et 5 de cette
                            mineure.

1♣                  2♠ : 5 piques et une mineure cinquième 2SA (relai : nomme ta mineure) 3min : 5 cartes dans cette mineure

1♣                 2SA : 5-5 en mineures


Demande de contrôles. Cette demande est possible lors d’une description de distribution telle que nous venons d’examiner.

 Dans la vraie vie, il est rare que le répondant ait besoin de recevoir jusqu’au bout une des distributions. De même, et encore plus pour les unicolores. Par exemple, la réponse a montré 5 piques et plus et pas d’autre couleur quatrième. L’ouvreur veut demander les contrôles au plus vite.

IL DOIT ALORS FAIRE RELAI + 1, ce qui est un signal de briser la séquence de révélation de la distribution pour que  le répondant donne son nombre de contrôles. Notons que la première étape du répondant pour établir son nombre de contrôles est 0-2. Si bien que s’il possède trois contrôles, il l’indiquera par le deuxième degré au-dessus du relai.

 Exemple :

                                     1♣                                                       1♥
                                     1♠                                                       1SA
                                     2♦ : combien as-tu de contrôles ?   2SA : 4 contrôles

CEPENDANT, LES 10 CARTES DES 5-5 UNE FOIS CONNUES, IL NE DEMEURE QUE 3 CARTES INCONNUES. DE SURCROIT, LES ENCHÈRES SONT TROP HAUTES POUR UN RELAI +1. Si bien qu'un relai simple, dans ce cas des 5-5, demandera les contrôles. D'où le complément de la demande polonaise.

DEMANDE POLONAISE Elle peut survenir en tout temps. Dans de rares cas, il pourrait même arriver que le déclarant omette la demande de contrôles et passe tout de suite à la demande polonaise.

Cette demande porte sur le nombre d’honneurs majeurs dans une couleur. Les réponses sont les suivantes :

1   aucun honneur majeur dans la couleur demandée ou les 3

2   D ou AR dans cette couleur

3 R ou AD dans cette couleur

4 A ou RD dans cette couleur


En principe, il faut donc que l’ouvreur ait un de ces honneurs majeurs pour pouvoir décoder correctement la réponse en soi ambiguë du répondant. Pourtant, ce n’est pas vraiment le cas. Supposons que l’ouvreur tient trois petites cartes dans une couleur, sa main étant puissante par ailleurs. Il réfléchit au nombre de contrôles que vient de lui fournir le répondant et conclut qu’il a au moins un contrôle dans cette couleur. Et il n’exclut pas du tout qu’il ait les trois. Il demande donc la polonaise dans cette couleur... et la réponse, le premier degré, montre ou bien aucun honneur majeur dans cette couleur, ou bien les trois. La paire sera seule à 7 P. À tout le moins, elle saura exactement pourquoi elle est là.

        ARD76 RD53 AR98 -                                     V9854 A6 D7 R432

1♣                                                                                         1♥
1♠                                                                                         2♣
2♥ : relai + 1 : contrôles ?                                                 2SA : 3 contrôles (0-2,3)

Les relais plus élevés interrogent sur le teneur «polonaise». Soit :

...3♥ : demande polonaise à cœur                                     4♦ : j’ai soit ACo ou RDCo
5♦ : et que tiens-tu à ♦ ?                                                     5♠ : AR ou D
7 Pi

En standard, impossible de trouver la dame de K.

J’ajoute une troisième demande, très rare. La demande sur un singleton. Disons que l’ouvreur possède une main du tonnerre, qui ira surement au chelem devant une réponse positive. Il complète par relai la distribution du répondant. Celui-ci a un singleton identifié par la description de la distribution. Demande de contrôles. Disons qu’il veut savoir si le répondant aurait la dame dans une couleur où l’ouvreur possède AR : demande polonaise. Mais son singleton est de quelle teneur ? Nomme le singleton. Les étapes de la réponse : x, D, R, A. Encore ici, les paires en standard auront de la difficulté à découvrir qu’il s’agit d’une dame singleton.

 Il reste à considérer, sur l’ouverture à 1♣, comment se défendre si l’adversaire intervient.

Le répondant passera dans deux situations. La plus courante, c’est la main de 0-4 points. En principe, sans as. Car une main avec un as vaut plus que 4 points pour l’ouvreur à 1♣. Notons que Bergen  et autres  experts nuancent l'échelle traditionnelle des points d'honneurs 4-3-2-1. Ils  attribuent 4,5 à l'as,  1,75 à la dame  et 0,75 au valet.

L’autre main qui passera est celle solidement munie de l’atout de l’adversaire. Exemple

1♣             (1♥)                     R5 DV76543 7 R32 Si vous êtes répondant, passez avec cette main. Mais ne prenez pas des airs mystérieux et surtout, ne brettez pas. Sur l’appel du directeur, l’ouvreur serait peut-être obligé de passer. Donc, avec cette main, vous passez in tempo, sans émotion. Soyez sûr que votre partenaire rouvrira les enchères par un contre… et, évidemment, vous passez encore.

Votre X, ou XX sur le X adversaire, indique de 5 à 8 points. La seule enchère possible autrement, avec ce 5-8, serait un barrage - avec une  couleur sixième.

Une autre réponse appel un commentaire. Votre partenaire ouvre à 1♣. Votre ADD intervient avec une surenchère de 1♥. Votre main : AR74 982 A32 762. Votre main mérite une réponse positive. Mais vous n’avez pas de couleur cinquième. Et le contre montre 5-8. Que faire ? Cuebiddez ! 2♥. Partenaire, j’ai les points pour la manche, mais sans couleur quatrième et qui contiendrait l'arrêt coeur.

Souvent, l'ouvreur à 1♣ demandera une partie des infos seulement. Vous montrez une main carrée en demandant 1♠. Il vous requerra peut-être vos contrôles s'il a une idée de chelem. Mais avec 7 coeurs (222) et des points surtout à coeur, il demandera peut-être 4♥ tout de suite.

                    1♣                                      2♣ donc 5 carreaux FM.Disons la distribution suivante : 3415
                    2♦ relai :                           2♥
                    2♠ : plus d'info                 3♠, montrant 3415 (car avec 4 piques, il aurait sauté à 4♦ pour montrer un
                                                               tricolore 4405)

L'ouvreur annoncera une majeure cinquième, brisant les relais :               


   1♣                                             2♣
   2♠                                             3♠ : au moins 3 piques.
   4♣  ctrl ? 3SA serait final      4♠ 4 contrôles
  6♠                 

                  

La présentation de l’ouverture à 1♣ est maintenant complète. Nous passons aux autres ouvertures.

 --

1♦ 10-15 points. Un, deux ou trois des trois éléments suivants : 5 carreaux, une majeure à 4, deux majeures à 4.

Réponses : 1maj. : normalement au moins 8 points

La meilleure tactique lorsqu’il n’y a ni fit apparent ni manche consiste à passer. Ce système a permis à ses utilisateurs de se donner une entame alors que souvent les utilisateurs du standard auraient passé. Exemple :

72 R43 AD972 V54                         RD765 653 84 A32

1♦         (P)             1♠               …Pas de manche. Ils décideront de leur contrat. Mais entre-temps, deux bonnes choses se sont produites pour nous : non seulement nous nous sommes fourni une entame statistiquement plus sécuritaire, mais encore ils entrent dans les enchères à un niveau qui les dérange.

 L’erreur, ici, serait de continuer à gager.

Donc : 1♦                                     1maj : 8-11

                                                     1SA : 8-11 points et la plupart des distributions sans fit.

                                                     2maj. : 12-13 points, couleur cinquième décente

                                                    2♣ : demande à l’ouvreur son nombre de points. Il s’agit d’une main carrée de 12 à 13 points,
                                                           ou plus longue à trèfle. Ou alors d’un beau 10 points et mieux avec fit. Sur intervention
                                                           d’un contre, le répondant surcontre et demande le fit au deuxième tour, montrant ce
                                                           beau 10+ avec fit. 2SA, on le voit plus loin, constitue une réponse bien différente.

                                                               L’ouvreur demande 2♦ avec 10-11 points d’honneurs
                                                                                                  2♥ avec 12-13
                                                                l’enchère la plus naturelle avec 14-15. Sur intervention d’un contre, le répondant passe
                                                                avec 10-11, surcontre avec 12-13 et demande l’enchère la plus conforme à sa main au
                                                                niveau de 2 avec 14-15 points.

Sur intervention en couleur, c’est le même principe, sauf que dans de rares cas, il pourrait être périlleux de gager plus haut avec 14-15. Un contre serait acceptable dans ces cas d’exception.

 2♦ : Réponse artificielle. IM. 14 et mieux. Une deuxième réponse de 2SA, lorsque la main du répondant se trouve compatible
        avec cette enchère, demande ses points à l’ouvreur. On connait les trois étapes : 3♣ : 10-11 ; 3♦ : 12-13 ; 3M : 14-15.

2SA : En Précision Jab, une réponse de 2SA, à la fois sur l’ouverture à 1♣ et sur les autres ouvertures au niveau de 1, est pour les mineures. Même, après une réponse en couleur incluant 1♣, suivie d’un contre, 2SA est encore pour les mineures.

Enfin, une dernière réponse, qui vaut moins sur 1♣ cependant, consiste à affirmer une longue septième sans beaucoup de valeur, et au plus une carte dans la couleur du partenaire. L’ouvreur devrait toujours passer une telle main. Exemple :

                      43 6  R987865 542

1♥                             3♦ 

Cette réponse est beaucoup plus efficace que l’on pense. Elle obnubile les enchères adversaires. Ils seront peut-être à 4♠ faisant 7 ou -2. Ils sont dans le cirage. Notre paire s’en réjouit.


Il faut maintenant décrire la Cyclica (pronconcer Tchiclica). Elle affirme la possession d’un bicolore après l’enchère au niveau de 1 de l’adversaire. Son originalité consiste à fournir en même temps la force de la main en établissant implicitement le nombre de perdantes.

 Soit :


ouv.adv.  -

  cyclica

 couleurs indiquées

ouv.adv.  -

cyclica

couleurs indiquées

 6-7 perdantes

  1♣    -    2♦ :


       ♦  et  ♥      

  1♦   -     2♥ :

   ♥    et     ♠


  1♣    -    2♥ :

      ♥    et     ♠

  1♦     -     2♠ :

  

♠       et    ♣


  1♣    -    2♠ :

 

       ♠  et  ♦

  

   1♦     -   3♣ :

  

 ♣      et    ♥

 

 1♥      -    2♠ :

  

  ♠     et une min.

 

1♥       -   3♣ :


 ♣      et    ♦


 1♠      -    2♥ :

 

   ♥ et peut-être 1 min.

 

1♠        -    3♣ :

♣      et    ♦

  4-5 perdantes

 

 1♣      -   2♣ :

 

 

   ♠  et x


1♦         -    2♦

      

♠  et x


 1♣       -   2SA :

 

   ♦      et    ♥


 

 1♦         -   2SA :

 

  ♥    et   ♣

                 Bref, les 4-5 perdantes se font par cuebid ou par 2SA. Tout le reste représente 6-7 perdantes.

LA CICLICA DE 4-5 PERDANTES APRÈS L'OUVRTURE DE  1maj sont comme suit :
1♥      2♥ : ♠  et x ; 1♠        2♠ : ♥  et  x ; 1maj     2SA : les mineures



1♥, 1♠ 10-15 points, 5 cartes et mieux La réponse de 2 de la maj montre 8-9 points ou un 10 points dans une main carrée

Une des enchères intéressantes malheureusement pas assez employées consiste dans la demande ou l’affirmation d’un singleton.

Exemple :   A72 RQ874 3 DV54                                   R83 A52 876 R932
                          1♥                                                                 2♥
                          3♦                                                                 4♥

22 points seulement et une bonne manche.
                        

) L’ouvreur n’a pas peur d’être à la manche devant 12-13 carré, ou un limite et mieux, à cause de sa courte. Mais, encore une fois, une dimension souvent ignorée du bridge réside dans la répartition. Une main carrée, comme celle en réponse, ne vaut pas autre chose que 2 de la majeure.

                         1Maj                                  2SA : Donc, 5-5 en mineures. 10+ points.

                         1♦                     (X)             XX

Le principe général vaut ici en termes de points : « Redouble implies no fit ». En standard, il s’agit de 10 points et mieux. Comme nous ouvrons à 10 points, c’est 12 points ici. Cependant, comme notre 2SA serait pour les mineures, le XX peut aussi montrer un fit avec 10 points et plus. Autrement, une enchère dans une autre couleur au niveau de 2 sans saut indique en Jab 8 à 11 points. Alertable pace que c'est un NFB (Negative Free Bid) ;en standard, ce serait au moins 10 points.

Exemple de NFB:     1♦                      (1♠)              2♣   avec 53 R62 V74 AV974.


1Couleur (incluant 1♣)           (X)               Saut = barrage.

Exemple :    1♠                          (X)               3♠   avec 8764  A  DV3  9432… et peut-être plus faible NV…

Même sur une intervention en couleur, mais sur le 1♣ du partenaire, il y aurait  un X ici : 5-8 points.

Exemple :    1♠                          (2♦)              3♠ : barrage

                     1♠                           (2♦)             3♦ : fit, limite et mieux

                     1♥                           (1♠)             3♦ : barrage

Sur 1maj     ( X)       2SA = fit, limite et mieux  (Jordan)

Bref, dans ces trois derniers exemples, c’est en conformité avec le standard pratiqué dans les clubs.

1SA : 12-15.  la seule majeure possible réside dans la distribution [4333]. Mais cette couleur quatrième peut aussi être une
                      mineure.

La réponse de 2♣ n’est pas Stayman. C’est une demande de points. L’ouvreur précise alors par 2♦ pour indiquer 12-13 points ; par 2maj ou 2SA pour 14-15 et une majeure quatrième, le 2SA indiquant ce créneau sans majeure.

Sur 1SA contré, le système a maintes fois prouvé son efficacité

1SA    (X)      XX appelle 2♣ (long à trèfle ou bicolores 5-5)
2♣                  P   6 trèfles, pas de manche
                       2♦ les deux majs 5-5
                       2♥ Coeur et une mineure 5-5
                       2♠ Pique et une mineure 5-5
                       2SA mineures 5-5

Les autres réponses après 1SA  contré sont des transferts : 1SA  (X) 2SA est plus direct, donc un peu plus barrage que le précédent.                    

  

Lebensohl ne se joue que sur une intervention en couleur. Ici, en effet, nous n’en avons pas besoin à cause des transferts. 1SA (2coul.) 2SA : Lebensolh slow. Et le reste de Lebensohl. 1SA (X) 2♣ : transfert à ♦. De même pour les couleurs plus hautes.

Jab se conforme au Standard pour les deux enchères suivantes : 1SA 4♣ : demande d’as 1SA 4SA : quantitatif Que faire après une intervention, par X ou une couleur, et que le répondant ait une grosse main ? Sur le X, qu’il passe in tempo. Ça sent le top. Si le contrat demeure là, ce sera vraisemblablement un top. S’ils s’embarquent en couleur après ce contre, le répondant contrera jusqu’à la fin de temps !

Contre une intervention en couleur, il faut contrer avec une main telle que la chute soit évidente.

-- 2♣ 10-15, 6 trèfles et possiblement une majeure quatrième
                   2♦ : demande de l’info.
                        Au moins 10 points 2Maj
                        2SA : pas de majeure, 14-15
                        3♣ : pas de majeure, 10-13

   2♣           2maj : belle couleur au moins cinquième. Environ 10 points

   2♣          3maj. : FM, majeure très belle au moins sixième

   2♣          2♦
   2SA       3maj : belle majeure cinquième, 12-13 points. N’exclue pas SA. Manche.

   2♣        (X)       XX : toujours le même principe :12+, ou 10+ et fit à trèfle

   2♣ (couleur) SA serait naturel.

Le cuebid est une demande d’arrêt, cherchant SA. Contre montre normalement les deux autres couleurs ; cependant, conformément à NFB, la main peut alors n’avoir que 12 points et mieux et pas nécessairement les deux autres couleurs.

2♦ Majeures 5-5, 8 à 11 points (… autre chose précisée plus loin) 2maj est pour jouer 3maj invite 2SA est impératif de manche et demande une description.

 2♦                                         2SA demande info
3♣ 8-11points                       3♦ demande les points
3♥ 8-9
3♠ 10-11

                


Et les tricolores de 16-17 points ?


 Il y a, comme dans plusieurs systèmes, une difficulté avec le tricolore. Pour les mains de 10-15 points, l’ouverture à 1♦ nous tire tout à fait bien d’affaire. Mais pour les mains de 16 points et plus… Or, l’ouverture à 2♦ nous présente une solution intéressante. Car, sur une réponse de 2SA, nous avons alors, comme illustré un  peu plus haut, trois enchères non employées : 3♦, 3♥, 3♠

D’où les significations suivantes pour les tricolores de 16 points et plus :

2♦                                         2SA
3♣   : 5-5 maj 8-11                     
3♦    : 4414, 16+
3♥   :  4144, 16+
3♠   : 1444, 16+
3SA : 4441, 16+    

En répondant le singleton,      

Les statistiques sur l’apparition de cette séquence sont le produit de la possibilité d’une main tricolore multiplié par le pourcentage de main de 16 et plus. Voyons Frost : Possibilité d’une main tricolore : 2,993299 % (Frost, p.75). Donc, un peu inférieur à 3 % Pourcentage des mains de 16+ points: 10,146 % (Frost, p. 50). Soit : 2,993299 % multiplié par le % de main de 16  points. Soit une occurrence d’environ 0,3 %. Donc, environ 3 chances sur l000 ! Soit environ 3 fois par 42 parties… 

Mais au moins, le système est complet.  Et ça ne coûte aucun sacrifice d'enchère.

2♥,2♠ : Barrage. Loi de 500. Soit : vulnérable, on compte seulement 2 perdantes ; NV, 3 perdantes. 2SA seule demande. L’ouvreur indique une courte (singleton ou absence). Ou alors, demande 3SA avec un as ou roi à côté. 3 d’une mineure par le répondant sera p.j.

2SA : les 2 mineures, 6 à 7 perdantes
3♣ : les deux mineures, 4 à 5 perdantes
3 autre couleur : barrage



Retour au plan
Retour nature des systèmes
Suite à Anecdotes