Retour au plan
Retour à Historique du bridge
Suite au glossaire

 

CHAPITRE 3 LES AVANTAGES DU BRIDGE

 

  (et quelques sites intéressants)

 

 

 

La liste suivante des avantages du bridge n'est sûrement pas exhaustive. Vous pourrez vous amuser à la compléter.

 

1. Le bridge est un jeu, une activité agréable. En ces temps de tensions sociales, de bouleversements de tous ordres sur la planète, il s'avère nécessaire de "décrocher" périodiquement.

 2. Jouer au bridge ne coûte pas cher. La soirée la plus malingre au cinéma coûte au moins deux fois plus cher qu'une soirée au bridge. Cet argument prend une importance proportionnelle aux compressions budgétaires que nous subissons de tous côtés.

 3. Le bridge est un jeu de communication. Comme beaucoup de jeux sans doute. Mais combien de jeux dits "intellectuels" permettent cette qualité de communication ? Entendons par là que la communication au bridge constitue un élément essentiel du jeu, tant au niveau technique qu'au niveau émotif : Combien souvent des joueurs d'expérience n'ont-ils pas été témoins de la piètre performance de deux excellents joueurs, chacun techniquement très compétent,...mais qui n'échangeaient qu'au niveau de l'ordinateur ! Le bridge est un jeu tellement insondable qu'il exige une communication qui ne soit pas seulement informatique. D'où un avantage majeur : Celui d'amener le joueur à développer avec autrui cette communication affective, personnelle, faite de respect, d'attention - et d'attentions -, d'accueil et de tous ces petits riens qui font naître le partenaire au "nous" de l'équipe et suscitent obscurément chez lui la meilleure performance. Avantage majeur du bridge sur les échecs, jeu qui requiert le même type d'habiletés mentales que le bridge, mais où l'esprit est son propre objet - et les zones les plus riches de l'inconscient se trouvent alors évacuées ou atrophiées.

 4. Car le bridge, justement, constitue une "mise en place", comme au théâtre, où les affects souvent les plus obscurs, les mieux encagés, finissent par remonter à la surface. De ce point de vue, le bridge n'est pas sans rapport avec le psycho-drame, les manifestations morbides et tapageuses en moins. Pourquoi avez-vous fait telle enchère par trop aventureuse, alors qu'un esprit tout à fait moyen en eût tout de suite saisi le caractère excessif ? Pourquoi, tout talent égal par ailleurs, annoncez-vous différemment selon que vous jouez contre tel adversaire ou tel autre ?... L'expérience multiplie les exemples. Ce sera les conjoints, si affectueux l'un pour l'autre, qui ont tout d'un coup envie, au détour d'une séquence d'enchères malheureuse, de se sauter au visage. Ce sera une série de distractions inexcusables, alors que vous êtes tout à fait reposé, qui mettent en lumière un éparpillement insoupçonné des forces intérieures. En somme, une petite psycho-thérapie maison, en douceur, qui peut s'avérer drôlement profitable.

5. Symétriquement à cette prise de conscience ludique, le bridge constitue un exercice de concentration. Les civilisations dites sérieuses, celles qui ont dépassé la pirogue et ont perçu les racines naturellement abstraites de l'esprit humain, l'Inde et la Chine, parmi plusieurs, ont secrété des exercices de concentration aptes à ramasser les forces de l'esprit pour un fonctionnement optimal. Il n'est point de densité mentale sans ces exercices. Le bridge, à l'évidence, répond parfaitement à ce besoin.

 6. Exercice de concentration; exercice de jugement aussi : le joueur de bridge constamment doit choisir entre des valeurs souvent apparemment équivalentes, mais que distingue une réflexion plus approfondie. Une étude sérieuse a montré que le joueur de bridge moyen commet de trois à cinq erreurs de jugement par brasse. Sous-entendu : Chaque brasse suscite une dizaine de jugements. Et il y a environ 25 mains dans une soirée de bridge ! ... Chaque erreur de jugement ne coûtant pas des milliers de dollars à une compagnie ou à la société. Un exercice à blanc, quoi! Le bridge nettoie la cervelle, il amène l'esprit à bien saisir les multiples facettes des relations de causes à effets. Un ami me présenta un jour cette boutade, chargée de vérité : "Le bridge majore le quotient du joueur de 15 unités!"

  7. Le bridge est un jeu international, joué par des millions de personnes intelligentes sur tous les continents. Vous êtes dans une capitale étrangère, à l'autre bout du monde, vous cherchez le moyen de passer une soirée agréable, en compagnie de gens intelligents, et où la barrière du langage aura presque disparu : Voilà, parlez bridge, langage plus universel et plus plaisant que l'espéranto! Même que depuis 1980, la Chine (non seulement Taïwan, où l'on joue au bridge depuis longtemps), la vraie Chine, la grosse Chine -"Communiss"- s'est lancée dans le bridge. Et ça fleurit. Pourquoi? Parce qu'ils trouvent dans ce jeu certains des avantages fondamentaux, non seulement à développer l'intelligence, le jugement, et la kyrielle de qualités ci-haut énumérées, mais parce que ce jeu met en valeur la communication, l'échange. Pas étonnant que Deng Xiaoping ait été un excellent joueur de bridge!

 8. Enfin, le dernier mais non le moindre des avantages de ce jeu, le bridge répond à un besoin plus profond de lumière, cet ensemble de chiffres, de couleurs, cette hiérarchie complexe évoque le désir d'ordonner le monde, de lui trouver une signification. Un peu à la manière pythagoricienne, le bridge est une cosmogonie. Écoutons ce beau texte d'Ottlik et Kelsey, dans Adventures in card play :

 "Eh bien, c'est dans la nature de l'homme d'être curieux. Un enfant ne peut s'arrêter de demander "Pourquoi ?", pas plus qu'il peut s'arrêter de respirer. Et le vrai joueur de bridge est comme un enfant. Une fois qu'il a entrevu les beautés étonnantes de ce jeu, il est poussé à découvrir tout ce qu'on peut savoir à son sujet.

La qualité particulièrement comblante d'une main de bridge, c'est que cela constitue un fragment de l'expérience humaine, une tranche de la réalité qui, contrairement à la plupart des choses dans la vie, peut être complètement comprise. Nous pouvons saisir sa signification, la relier à un schème plus général du réel, discerner son harmonie, y introduire un ordre. Le bridge satisfait une petite partie de notre besoin urgent de clarté. Vraiment, nous jouons au bridge et l'étudions pour la même raison que Dylan Thomas a donnée quand on lui demanda pourquoi il écrivait de la poésie : " For some measure of light ".

 Si nous cherchons à expliquer plus avant notre fascination pour le bridge, nous sommes arrêtés par la barrière du langage. Car le bridge, en un sens, est comme l'acte d'aimer - ses délices doivent être vécus personnellement. Comment pourrait-on s'attendre à ce qu'un profane comprenne le doux tourment d'être étendu aux petites heures du matin pendant que votre esprit essaie de trouver de nouvelles façons de réussir le contrat de 3 Sans Atout d'hier soir.

 Quand une brasse intéressante apparaît, c'est son mystère inhérent qui nous attire, et pas tellement de savoir que sa conclusion fut triomphe ou tragédie, coup brillant ou bourde."

 

Et maintenant, essayez, sans regarder cette page, de vous rappeler les avantages du bridge. Vous pouvez les écrire sur une feuille, ou encore vous ouvrir une nouvelle page (sur Word version compatible, vous cliquez en haut à gauche dans le rectangle blanc). Puis, revenez à cette page pour voir si vous en avez oublié.

 

----------

 

SITES DE BRIDGE

 

 

 

1. UN SITE DE CHEZ NOUS : La Ligue de bridge de Montréal

2. SITES POUR JOUER AU BRIDGE

  2.1 Internet gaming zone

2.2 OKBridge

2.3 Yahoo games: bridge

2.4 Bridge Base Online

 

3. L'ASSOCIATION POUR L'AMÉRIQUE DU NORD : L'American Contract Bridge League

 (ou ACBL )

 

4. REVUES :

4.1 Le bridgeur :

4.2 Bridge World :

4.3 Cartes sur table (Revue québécoise)

4.4 Bridge World

4.5 The Bridge Bulletin (Bulletin de l'ACBL)

 

 

5. INFORMATIONS DIVERSES :

Fouillez sur l'internet, vous trouverez une immense quantité d'informations sur le bridge.

Retour au plan
Retour à Historique du bridge
Suite au glossaire